10 indices que vous avez manqués dans les openings de l’Attaque des Titans.

Les openings de l’Attaque des Titans sont pleins de présages et d’indices sur ce qui va se passer dans la série.

L’Attaque des Titans a longtemps été salué comme une série dont les génériques de début comptent parmi les meilleures jamais vues par la communauté des animateurs. Les fans font l’éloge de ces openings pour la façon dont elles créent de l’engouement, pour leur approche bien pensée et passionnante de la musique d’anime, et pour leurs visuels époustouflants.

Cependant, les openings de l’Attaque des Titans sont également truffés d’indices et de signes avant-coureurs de ce qui va se passer dans la série. La plupart d’entre eux sont subtils, déguisés ou si rapides qu’il est facile de les manquer. Ces openings sont des chefs-d’œuvre de densité symbolique, et il vaut la peine de prendre le temps d’apprécier la quantité de réflexion mise dans les visuels de chaque thème d’introduction.

10/10 Opening 2 : Armin découvre l’identité du Titan Féminin

Dans l’opening 2, le spectateur voit Armin couvert de sang humain, ce qui fait allusion à l’impact des décès survenus pendant l’expédition au-delà du mur. La caméra zoome sur sa tête, et l’image est superposée à une multitude de bougies allumées. Puis Armin regarde de côté comme s’il se concentrait, et toutes les bougies s’éteignent sauf une.

Cela symbolise le fait qu’Armin est désemparé après les événements de l’expédition et qu’il a du mal à faire le lien définitif entre Annie et le Titan Féminin, même s’il sait que cela a du sens. Finalement, il se ressaisit et réalise qu’il n’y a qu’une seule réponse possible.

9/10 Opening 2 : La trahison des Titans

Au début du deuxième opening, certains personnages principaux de la série sont montrés un par un, face à la gauche de l’écran. Ces personnages sont Jean, Sasha et Connie.

Bertholt, Reiner et Annie, en revanche, sont montrés face au côté droit de l’écran, détournés du reste du groupe, ce qui laisse présager que leur loyauté est ailleurs. Ymir et Historia sont montrés face à la gauche, mais commencent à se tourner vers la droite ; un clin d’œil à leur hésitation et à leurs alliances mixtes.

8/10 Opening 2 : La goutte d’eau tombant dans la main de Mikasa

Dans la deuxième ouverture, la caméra passe d’un plan de l’œil d’Annie à des mains ensanglantées qui tentent d’attraper une goutte d’eau. Cette gouttelette n’atteint jamais les mains, car elle s’arrête juste à l’endroit où apparaît la main de Mikasa. Il s’agit probablement d’une référence au fait que l’objectif d’Annie est de capturer Eren, et qu’elle tente de le faire dans la forêt, mais que Mikasa et Levi parviennent à l’en empêcher.

La chute de la goutte est un symbole du conflit d’objectifs entre Annie et Mikasa et montre qui finit par l’emporter.

7/10 Opening 2 : Le reflet du Titan Féminin

Le deuxième opening de l’Attaque des Titans montre de nombreuses scènes du déchaînement des Titans dans la ville. Après un examen attentif, une flaque d’eau dans l’une des scènes montre la silhouette du Titan Féminin. Le mouvement de ses cheveux est animé et clairement reconnaissable si on le cherche.

Cela gâche le fait qu’elle se transformera et sera présente dans la ville. Cela permet également de penser que ce contre quoi les autres personnages de l’ouverture se battent probablement, notamment Eren qui se transforme à la fin du générique, est la Titan Féminin.

6/10 Opening 3 : Historia et Ymir

Tout au long des openings, la lumière et l’obscurité ont été des thèmes très clairs et notables. Les scènes mettant en scène les Titans sont sombres, gores et stylisées, tandis que les soldats sont souvent montrés dans une lumière blanche et pure, symbolisant leur combat pour la justice et leurs bonnes intentions. En gardant cela à l’esprit, il est intéressant de noter que Ymir et Historia sont montrés dans un éclairage délavé avec des scènes de violence des Titans qui clignotent au-dessus d’eux. Cela fait probablement référence au fait qu’Ymir et Historia ne sont vraiment alliés à personne d’autre que l’autre.

Le fait qu’ils soient montrés ensemble préfigure également leur histoire, qui est couverte dans le cadre de l’arc. Historia se retourne brusquement, comme si elle cherchait quelque chose, tandis qu’Ymir reste debout, pensive, comme si elle savait qu’elle était ce qu’Historia cherchait.

5/10 Opening 3 : Les mains de Grisha et Sieg

Le milieu de la troisième ouverture présente la main d’un soldat et celle d’un bébé. L’ambiguïté règne quant à l’identité de ces mains. Certains fans pensent qu’elles sont purement symboliques et qu’elles montrent comment les espoirs de liberté ont été transmis d’une génération à l’autre. Une autre théorie populaire est qu’il s’agit des mains de Grisha et de Sieg, le premier tenant la main du second, plein d’espoir pour le grand soldat qu’il deviendra.

Cette théorie est considérée comme la plus probable, étant donné l’importance de l’histoire de Grisha dans l’arc. Le Titan Bestial était également très important, il serait donc logique de mettre l’accent sur son histoire dans l’opening .

4/10 Opening 3 : Cœurs allumés sur les bêtes

Les paroles de la troisième ouverture disent de “sacrifier son cœur”, une phrase souvent prononcée par les commandants dans la série pour dire à leurs soldats de se dévouer au combat. En référence à cette phrase, les cœurs des soldats sont illuminés. Cependant, l’opening montre également le Titan Bestial et un groupe de grands camarades animaux avec leurs cœurs également illuminés.

L’implication ici est que le Titan Bestial et tous ceux qui combattent à ses côtés mettent également leur cœur et leur âme dans le combat, et ont leur propre motivation.

3/10 Opening 5 : cadrage de Bertholt et Reiner

Dans la cinquième ouverture, il y a un plan de Bertolt et Reiner qui se tiennent littéralement le dos l’un à l’autre. Ils se tendent le poing en se disant au revoir, sans savoir s’ils se reverront un jour. Il s’agit d’une scène du manga, mais le cadrage est également significatif.

Bertholt est représenté avec pour arrière-plan Shiganshina, où il finit par trouver la mort. Reiner est représenté devant l’extérieur du Mur Maria, symbolisant le fait qu’il quitte l’île et retourne chez lui.

2/10 Opening 5 : Armin se réveille

La cinquième ouverture montre très clairement Armin devenant le Titan Colossal grâce à une série d’images astucieuses. Le premier est un zoom avant sur le visage du Titan Colossal. La scène s’estompe ensuite sur Armin, positionné exactement de la même manière que le Titan Colossal, qui se réveille en sursaut. Le cadrage suggère qu’ils sont peut-être une seule et même personne.

De plus, une fraction de seconde d’Armin brûlé à mort est insérée entre les images de son réveil après un cauchemar. Il est possible que son réveil préfigure la première fois qu’il se réveille après être devenu le Titan Colossal, ou une référence au traumatisme enduré lors du combat qui a entraîné la mort de son ami. Il pourrait aussi être entièrement symbolique, montrant qu’il est réveillé en sursaut dans le rôle de commandant après la bataille.

1/10 Opening 5 : Erwin devant des soldats morts

Vers la fin de la cinquième ouverture, on voit Erwin debout devant un groupe de soldats dont on sait qu’ils sont déjà morts au combat. Il s’agit en partie d’une référence à une scène du manga, où l’on voit Erwin hanté par les esprits métaphoriques de ses camarades morts.

Cependant, le fait qu’il se tienne devant les soldats laisse également présager qu’il est sur le point de les rejoindre dans l’au-delà. Il semble être leur chef sur le plan, ce qui pourrait faire allusion au fait qu’il a conduit presque tous les soldats sous son commandement à la mort.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *