10 fois où Eren a agi de manière égoïste

Dans L’Attaque du Titan, Eren a souvent été victime de ses désirs égoïstes, ce qui a entraîné des tragédies qui le font passer pour un méchant.

Alors que la dernière saison d’Attack On Titan est diffusée, l’arc du personnage d’Eren Yeager devient de plus en plus compliqué et désordonné. Autrefois un jeune garçon déterminé à tuer tous les Titans et à voir au-delà des murs, Eren est devenu un personnage plus sombre, prêt à tout dans sa quête de liberté.

RELATIF :
L’Attaque des Titans : Les 10 pires décisions d’Eren, classées par ordre d’importance.

L’entêtement et l’attitude effrontée d’Eren Yeager l’ont certainement mis dans l’eau chaude. Ces débordements ne se limitent pas à des bagarres avec Jean dans le réfectoire du corps d’armée. Ses actions ont eu des conséquences négatives à plusieurs reprises, souvent à son avantage. Eren a souvent été victime de ses désirs égoïstes, ce qui a entraîné des tragédies qui ont amené les téléspectateurs à se demander s’ils ne soutenaient pas le méchant depuis le début.

10/10 La mort de l’équipe des opérations spéciales

Groupe d’élite choisi par Levi Ackerman, l’escouade des opérations spéciales était une force puissante. Le groupe de cinq membres se vantait d’un taux de mortalité de plus de 200 Titans. Rien ne semblait pouvoir les arrêter jusqu’au combat fatidique contre la femelle Titan. C’est au cours de cette 57ème expédition que le voyage de chaque membre (à l’exception d’Eren et Levi) s’est brutalement terminé.

De nombreux facteurs ont contribué à leur mort, mais l’un des plus importants était Eren. Il se demandait s’il devait faire confiance à l’équipe pour vaincre le Titan ou à sa propre force. Finalement, il a fait confiance à l’équipe. Cela est dû en grande partie à sa peur que, s’il se transformait en Titan, il serait incapable de contrôler ses actions et causerait davantage de dégâts. Malheureusement, cette lâcheté et cette indécision ont fait perdre un temps précieux à l’équipe, ce qui a finalement entraîné leur mort.

9/10 La mort de sa mère

Eren a prouvé son entêtement depuis le premier épisode d’Attack On Titan. Alors qu’il n’est qu’un jeune garçon, Eren décide de quitter la maison et de rejoindre le Corps d’artillerie. Il tente de cacher cette information à sa famille, mais Mikasa le découvre. Sa mère s’y oppose, ne comprenant pas pourquoi son fils voudrait risquer sa vie juste pour voir au-delà des murs.

RELATIF :
L’Attaque du Titan : 10 fois où nous avons aimé Eren

Eren ne tient pas compte de l’inquiétude de sa mère et ne pense qu’à ses propres désirs. Après une discussion animée, il part en trombe et revient après que les murs aient été franchis. Eren trouve sa mère écrasée par l’effondrement de leur maison et sur le chemin d’un Titan affamé. Eren sait que sa dernière interaction avec sa mère n’était que des mots de colère.

8/10 Son hésitation dans les égouts lors du combat avec Annie

Après avoir découvert que la camarade scout Annie est la Titan femelle, l’équipe met au point un plan pour la piéger et la capturer. Cependant, Annie se méfie de Mikasa, Armin et Eren lorsqu’ils essaient de la conduire sous terre, où elle ne pourrait pas se transformer. Sachant que c’était un stratagème, Annie se transforme en Titan et commence à détruire la ville.

Mikasa et Armin supplient Eren de se transformer et de combattre Annie. Eren a du mal à croire qu’il puisse être trahi et doute de ses amis, même après avoir assisté à la transformation d’Annie. Son refus d’accepter qu’il a été trompé l’empêche de se transformer. Cela entraîne la mort de nombreux passants et de ses compagnons scouts.

7/10 Être kidnappé fréquemment

Dans les trois premières saisons de l’Attaque du Titan, Eren se fait souvent kidnapper. Malgré les efforts de tous pour assurer sa sécurité, Eren fait souvent ce qu’il pense être le mieux et se met constamment en danger.

C’est ainsi qu’il a été kidnappé trois fois et qu’il a dû être secouru à chaque fois. C’est cette arrogance qui entraîne, une fois de plus, la mort de centaines de ses compagnons scouts.

6/10 La mort de Sasha Braus

La scène la plus déchirante de L’Attaque du Titan est la mort de Sasha, et les événements qui ont conduit à sa mort peuvent tous être attribués à Eren. Alors que Willy Tybur s’exclame pour que le monde détruise Paridis, Eren se cache sous la scène et se prépare à se déchaîner. Le régiment des scouts a eu vent de l’attaque d’Eren contre Liberio et prévoit d’aider à le protéger. Eren sait que les Scouts lui viendront en aide et est conscient qu’il est incapable de gagner cette bataille tout seul.

RELATIF :
Attack On Titan : 5 dures réalités de l’appartenance au Corps des Scouts (et 5 avantages)

Pendant ce combat brutal, Gabi, une jeune fille qui prévoit d’hériter de l’un des 7 titans, assiste à la mort de ses amis, écrasés par la transformation d’Eren. Gabi cherche alors à trouver et à tuer ses ennemis. Sa détermination lui permet d’accéder au dirigeable où les scouts se sont regroupés et célèbrent leur victoire. Gabi utilise leurs gardes baissées contre eux, pointe son fusil sur Sasha et tire. Sasha se vide de son sang, entourée de ses amis qui accusent Eren de sa mort.

5/10 Son combat avec Mikasa et Armin

Incertains des intentions d’Eren avec le pouvoir des Titans Fondateurs, les Scouts l’emprisonnent à leur retour à Paradis. Armin prévoit de parler à Eren pour savoir de quel côté il est, mais Eren s’échappe. Alors que Mikasa et Armin sont assis dans une salle à manger, Eren les confronte avec sa main tranchée. Comprenant l’implication, ils s’assoient et écoutent les demandes d’Eren.

Eren commence à dire des choses horribles à Mikasa, ce qui la fait pleurer. En colère, Armin se jette sur Eren mais il est facilement mis à terre. Eren continue de frapper Armin, le traitant de faible et d’inutile. Eren ordonne au Yeagerist d’emprisonner ses meilleurs amis. Après avoir blessé tout le monde au nom de la liberté, Eren doit maintenant aller de l’avant seul.

4/10 Le grondement

Les murs s’effondrent enfin et les Titans émergent alors qu’Eren atteint son objectif ultime : déclencher le grondement. Désormais, le monde vivra dans la crainte de Pardis et les Edliens seront enfin libres. Bien que son objectif soit de tuer le monde extérieur, Pardis doit subir des pertes.

Sans se soucier des vies perdues de son peuple, Eren poursuit ses plans. L’horreur de ce meurtre de masse est ce qui rassemble les Marlyens et les Eldiens pour arrêter Eren.

3/10 La mort de Hange Zoë

Alors que l’équipe se prépare à partir sur un bateau volant pour combattre Eren, elle est interrompue par le Yeagerist Floch. Floch brise le réservoir de carburant du bateau avant que Mikasa ne parvienne à le blesser. L’équipe réalise qu’elle doit le réparer pour poursuivre sa mission, mais s’inquiète du temps que cela prendra.

RELATIF :
L’Attaque du Titan : 5 façons dont Eren Yeager est un héros (et 5 façons dont il est un méchant)

Leurs craintes augmentent lorsqu’ils sentent le sol bouger et réalisent que le Grondement est proche. Sachant que quelqu’un doit rester derrière pour combattre les Titans, Hange nomme Armin le nouveau commandant et s’envole, se sacrifiant ainsi. Après avoir été témoin de la mort d’un autre commandant, l’équipe est déterminée à arrêter cette mort inutile et à mettre fin au plan d’Eren.

2/10 Chaque fois qu’il contrôlait le passé

Le fait qu’Eren contrôlait tout depuis le début est le meilleur rebondissement de L’Attaque du Titan. Avec son Titan Fondateur et son Titan d’Attaque, Eren peut manipuler le passé.

Ses actions ont forcé son père, Grisha, à assassiner la famille Reiss afin qu’il puisse hériter du Titan Fondateur. Il a également utilisé ces mêmes pouvoirs pour envoyer Dina Fritz, la première femme de Grisha, manger sa mère et déclencher sa haine pour les Titans.

1/10 Son implacable quête de liberté

Depuis le tout début de L’Attaque des Titans, les actions d’Eren ne sont motivées que par la liberté. Depuis son plus jeune âge, il rêvait d’un monde au-delà des murs. Cette quête d’aventure l’a conduit à découvrir que la liberté a un prix.

Eren a payé ce prix de toutes les manières possibles : il a perdu sa famille, ses amis et lui-même. Rien ne pouvait l’arrêter, et c’est cette attitude têtue et ce désir égoïste de liberté qui ont finalement entraîné sa mort.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gagne un t-shirt SNK !

Test tes connaissances sur l’univers SNK en répondant à ce quizz

Gagne un t-shirt SNK !

Test tes connaissances sur l’univers SNK en répondant à ce quizz